ON SE DETEND C EST JEUDI ..

Publié le par papillon

C'est l'histoire d'un couple plus tout jeune. Ça fait bien deux ou trois ans que le mari n'a pas touché sa femme qui désespère. Un jour, il rentre du boulot et s'adresse à elle :
-Monte tout de suite dans la chambre !. Depuis tout ce temps, elle n'espérait plus, enfin aujourd'hui, tout a l'air de changer. Elle obéit et monte immédiatement. Puis son mari lui dit :
- Déshabille toi !. Elle pense : " Enfin, il s'est décidé !". Le mari :
- Fais le poirier devant le miroir ! La femme, impatiente :
- Oui chéri ! Le mari :
- Écarte les jambes ! La femme, toute excitée:
- Tout de suite chéri ! Sur ce, le mari pose son menton entre les jambes de sa femme, se regarde dans le miroir et dit :
- Les copains ont raison, ça m'irait bien la barbe !!!




Une dame a acheté une armoire chez Ikea et a décidé de la monter toute seule, sans attendre son mari. Elle regarde bien le plan et se met à l'ouvrage. Voilà, c'est fait. Mais en bas, dans la rue, un autobus pas. Le sol vibre, et l'armoire se met à trembler, et la voilà par terre. La dame ne s'avoue pas vaincue. Elle reprend le montage, en suivant bien les étapes une après l'autre, elle ajoute même un point de colle ici et là... Voilà, c'est terminé. Mais l'autobus qui fait la navette est revenu, et de nouveau le sol vibre, l'armoire tremble, tremble et plaf, elle s'effondre. Exténuée elle appelle le service après-vente Ikea. On lui envoie aussitôt un technicien. En arrivant, celui-ci dépose sa sacoche, laisse son mégot dans le cendrier et déclare :
- Bien, voyons ça, je vais refaire le montage et nous verrons ce qui se passe. Il assemble normalement et, en un quart d'heure, l'affaire est réglée.
- Hé bien, elle est très bien cette armoire, où est le problème ?
- Attendez un peu que le bus passe, et vous verrez... Le bus passe effectivement, et le sol vibre, l'armoire tremble, et l'armoire tombe en miettes.
- J'aurai le dernier mot ! dit le technicien, et il recommence le montage, mais avec de la colle superforte, des vis supplémentaires, de grands coups de marteau... Et le bus qui continue son service passe dans la rue, et le sol vibre, l'armoire tremble, tremble, tremble et vlan, elle se retrouve en mille morceaux. Le technicien se fâche :
- Putain de merde ! J'en aurai le coeur net. Je vais tout remonter normalement, et je vais me mettre à l'intérieur pour voir ce qui se passe quand ça vibre.
Et c'est à ce moment là que le mari de la dame rentre du travail. Il voit la sacoche, le mégot, et demande à sa femme :
- Tu me trompes, j'en suis sûr maintenant. À qui est cette sacoche ? et ce cigare ? Tiens, et cette armoire, c'est nouveau ! Ton amant est là-dedans, je le sais !.
Et il ouvre l'armoire.
- Alors, qu'est-ce que vous foutez là, vous ?
- Ben, vous n'allez pas me croire, mais j'attends l'autobus...







Un petit garçon paysan et son père visitaient un centre commercial. Ils étaient abasourdis par presque tout ce qu'ils voyaient, et plus particulièrement par deux murs brillants de couleur argent qui pouvaient s'ouvrir en deux et se refermer. Le petit garçon demanda: "C'est quoi, Père?"
Le père, n'ayant jamais vu un ascenseur auparavant, répondit: "Fils, je n'ai jamais rien vu de tel dans ma vie. Je ne sais pas ce que c'est."
Alors que le petit garçon et son père regardaient avec admiration, une vieille femme dans un fauteuil roulant avança jusqu'aux murs et appuya sur le bouton. Les murs s'ouvrirent et la dame roula jusque dans la petite salle.
Les murs se fermèrent et le petit garçon et son père regardèrent les chiffres défiler séquentiellement sur un cadran au-dessus des murs. Ils continuèrent de regarder jusqu'à ce que les chiffres se mirent à défiler dans l'ordre inverse. Les murs s'ouvrirent à nouveau et une très belle jeune femme de 24 ans sortit.
Le père, ne pouvant pas lever les yeux de la jeune femme, murmura à son fils: "Va chercher ta mère."








Le père divorcé depuis 15 ans dit à sa fille qui vient d'avoir ses 18 ans, donc majeure:
- Élisabeth voici le chèque de pension alimentaire à remettre à ta mère. Tu lui diras qu'enfin c'est le dernier!! ET à ce moment là, regarde bien sa tête !!!
Elisabeth se rend chez sa mère et exécute point pour point le message de son père.
La mère, sans hésitation, réplique en disant à sa fille:
- Vas voir ton père et dis lui que je le remercie beaucoup, dis lui également qu'il n'est pas ton père et regarde bien sa tête à ce moment là !!!



Une femme se réveille pendant la nuit et constate que son mari n'est pas au lit. Elle enfile son peignoir et descend voir où il est.
Elle le trouve dans la cuisine, assis devant une tasse de café.
Il paraît bouleversé et fixe le mur.
Elle le voit essuyer une larme comme il avale une gorgée de café,
- Qu'est-ce qui ne va pas chéri ?
Le mari lève les yeux de son café, il lui demande solennellement :
- Tu te souviens il y a 20 ans, quand on s'était donné rdv, tu n'avais alors que 16 ans ?
- Oui je m'en souviens, répond-elle.
Le mari fait une pause, les mots lui viennent difficilement
- Te souviens-tu que ton père nous a surpris en train de faire l'amour à l'arrière de la voiture ?
- Oui je m'en souviens ! dit la femme en s'asseyant à ses côtés
Le mari continue :
- Te souviens-tu, quand il a pointé son flingue sur ma tempe et qu'il a dit : "Ou tu épouses ma fille, ou je t'envoie en tôle pour 20 ans ".
- Je m'en souviens aussi ! répond-elle doucement.
Il essuie une autre larme et dit :
- J'aurais été libéré aujourd'hui !








C'est une femme en décolleté, trés sensuelle, qui s'approche du bar dans un petit pub. Elle demande au barman d'un geste sensuel de s'approcher, et lorsque celui-ci s'exécute, elle lui demande de s'approcher encore plus prés...Bien sûr le barman ne se fait pas prier...
- " Êtes-vous le gérant??" dit-elle en passant sa main dans l'abondante barbe du barman.
- " Euh...en fait non."
- " Pouvez-vous aller le chercher??" questionne-t-elle en passant sa main dans les cheveux du jeune homme.
- " Et bien non."
- " Voulez-vous me rendre un service?" demande-t-elle en passant ses doigts sur les lèvres du barman.
- "Oui bien sûr!" s'exclame-t-il prenant visiblement du plaisir à la situation.
- " J'aimerais lui passer un message" susurre-t-elle en passant ses doigts dans la bouche du barman cette fois-ci.
- " Je vous écoute" dit-il, toute ouïe.
- " Dites-lui qu'il n'y a plus de papier toilette ni de savon à main dans les toilettes des femmes!"








Peu après mon mariage, quelques copains m'ont invité à une soirée en ville avec eux. Ma femme n'était pas vraiment d'accord avec l'idée que j'aille me saoûler comme un adolescent, mais je lui ai promis d'être de retour à minuit.
Naturellement, les heures ont passé rapidement et la bière coulait à flot. Si bien que je suis rentré à la maison vers trois heures du matin, complètement ivre.
Heureusement, ma femme était couchée.
En entrant, notre horloge coucou commença à sonner.
- Coucou...coucou...coucou. J'ai réalisé rapidement que si par malheur ma femme se réveillait et entendait le coucou, elle aurait su que j'étais rentré plus tard que promis.
J'ai donc imité le coucou 9 fois de plus (et c'était une très bonne imitation, croyez-moi!), ce qui faisait un total de 12 coups... minuit pile! J'étais assez fier d'avoir pensé à cette solution ingénieuse pour éviter une petite chicane de couple. Le lendemain, ma femme m'a demandé à quelle heure j'étais rentré la veille.
Je lui ai répondu tout naturellement minuit. Pas de réaction, tout semblait parfait !
Un peu plus tard, elle m'a dit que nous devions faire réparer notre horloge coucou. Nerveusement, je lui ai demandé pourquoi. Bien, hier, lorsqu'elle a sonné les douze coups de minuit, elle a fait :
- coucou... coucou... coucou...coocwou... kecou...kakou...cooucou... buuuurp... couwoucu... kecooo... ccououccwou...hé hé hé...coooccou... couuuwoucou... puis elle a pété...






Un artiste-peintre se rend à la galerie qui expose ses oeuvres pour jauger de l'intérêt que suscitent ses toiles auprès des amateurs d'art.
Le responsable des lieux lui explique sans détour:
-En fait, j'ai une bonne et une mauvaise nouvelle à vous annoncer. La bonne nouvelle, c'est qu'un investisseur est venu l'autre jour pour une évaluation globale des oeuvres que vous présentez chez nous. Il nous a demandé si vos toiles prendraient de la valeur après votre disparition.
- Et que lui avez-vous répondu ?, interroge le peintre.
- Nous lui avons dit que sans nul doute, les prix de vos oeuvres doubleraient après votre mort… Et il a acheté les 18 tableaux en exposition.
- Excellent !, réagit le peintre. Et la mauvaise nouvelle alors ?
Le propriétaire de la galerie explique, un peu hésitant:
- Hé bien, c'est que cet acheteur, c'est votre médecin généraliste !






Alors qu'un esquimau creuse un trou dans la glace, il entend une voix qui, lui dit : "il n'y a pas de poisson ici!!!!!"
Tout étonné l'esquimau avance de 10m et recreuse un autre trou... et c'est alors qu'il entend cette voix : "il n'y a toujours pas de poisson ici..." Tout étonné, il avance encore de 10m et il attend cette voix : "il n'y a toujours pas de poisson ici...." et puis il répond :
- Mais qui parle à la fin ?!
- C'EST LE DIRECTEUR DE LA PATINOIRE !...







 Umec rentre dans un bar, se met au milieu du comptoir et commande un café. Le garçon le sert et lui demande de lui régler trois euros . Le type sort alors trois pièces de un Euro, en met une en face de lui, et jette les deux autres à droite et à gauche du zinc.
Le barman assez surpris ne bronche pas, prend la pièce en face de lui et va de part et d'autre du comptoir pour récupérer les 2 autres pieces. Le type boit son café et s'en va.
Le lendemain, il revient et recommande un café qu'il repaye au même garcon avec 3 pieces de 1 euro dispersées le long du comptoir. Ce cirque dure pendant 3 jours et énerve de plus en plus le barman, lorsqu'un matin le type paye son café avec un billet de 5 euros. Le garçon esquisse un sourire car il voit arriver l'heure de la revanche : il prend le billet de 5 euros (qui est en face de lui) et prend dans sa poche 2 pièces de 1 euro pour rendre la monnaie qu'il lance à gauche et à droite sur le zinc du comptoir. Le type regarde les 2 pièces de 1 euro qui sont à 5m l'une de l'autre. Il sort alors une pièce de 1 euro de sa poche qu'il pose en face de lui en disant :
- Un autre cafe !










 la fin de la représentation au Lido, un homme demande à passer en coulisses pour aller féliciter le magicien.
"Votre numéro est époustouflant!" dit-il à l'homme de spectacle. "Comment faites-vous cela?"
"Ah, cher monsieur" commence le prestidigitateur, "je pourrai vous le dire mais je serai obligé de vous tuer ensuite!"
L'admirateur plongé dans ses réflexions marque une pause puis il répond:
"Bah ce n'est rien. Dans ce cas là, vous n'aurez qu'à révéler votre truc à ma femme!"




Détendez vous bien et a demain ,bisous,
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

franchineu 13/03/2009 01:09

j'ai adoré la barbe !

papillon 13/03/2009 07:31


bisous franchineu


BBW 12/03/2009 20:43

En effet ca fait du bien de se détendre! :D bonne soirée

papillon 13/03/2009 08:00


bisous bbw


fanfan 12/03/2009 17:30

une bonne partie de franche rigolade!! ma préférée c'est celle d'Ikea!!  bonne soirée ;bises

papillon 12/03/2009 17:49


bisous


katty72 12/03/2009 13:26

merci bonne journée bisous

papillon 12/03/2009 13:46


bisous colette