ON SE DETEND C EST LUNDI...

Publié le par papillon

LE REPAS DE LA SANS-ABRIS...
Pauline marchais dans la rue quand elle fus accosté par une femme particulièrement sale et de pauvre apparence qui lui demanda quelques dollars pour manger.

Pauline pris son portefeuille, en sorti 10 dollars et lui demanda :

- "Si je vous donne cet argent allez-vous acheter du vin au lieu d'un repas?"

- "Non, j'ai arrêté de boire il y a plusieurs années".

- "Allez-vous magasiner au lieu d'acheter de la nourriture?"

- "Non, je n'ai pas de temps a perdre avec le magasinage, je dois passer tout mon temps a essayer de rester en vie"

- "Allez-vous dépenser cet argent au salon de beauté au lieu d'acheter de la nourriture?

- "Êtes-vous folle, je n'ai pas fait arranger mes cheveux depuis 20 ans!"

Pauline lui dis donc :

- "Je ne vous donne pas cet argent. Je vous invite a venir souper avec mon mari et moi!"

La sans-abris était stupéfaite :

- "Est-ce que votre mari ne sera pas furieux si vous faites cela? Je sais que je suis sale et que je sens probablement très mauvais"

Pauline lui dit :

- "c'est parfais comme ça, je vais lui montrer à quoi ressemble une femme quand elle a décidé d'abandonner le magasinage, les rendez-vous chez le coiffeur et le vin !



LES FEMMES...
On estime en moyenne que l'homme dit 5000 mots par jour, et que la femme dit 7000 mots par jour...

... Le problème, c'est que quand je rentre du travail, j'ai fini mes 5000 mots, alors que ma femme n'a pas encore commencé ses 7000...



LE CATALOGUE SEARS...
Deux Newfies regardent le catalogue SEARS et voient les mannequins.

L'un dit à l'autre :

- "As-tu vu les belles filles qu'il y a dans le catalogue ?"

L'autre de répondre :

- "Oui, elles sont belles en tabarouette !"

- "Et as-tu vu le prix ?*

L'autre de répondre:

- "En effet, elles sont vraiment pas chères. À ce prix, moi je m'en achète une."

- "Bonne idée, commande-la et si elle est aussi belle que dans le catalogue, moi aussi je m'en achète une."

Trois semaines plus tard, le Newfie demande à son chum:

- "Coup donc, la fille que tu as commandé dans le catalogue SEARS, est-elle arrivée ?"

- "Non" répond l'autre "Mais ça devrait pas tarder car j'ai reçu son linge hier" !!!

TOTO LE SOLDAT...
A l'armée, pendant les 'classes', le sergent fait passer aux recrues un test de lecture.

C'est au tour du frère de Toto:

- Le pe..........tit laaaaaaaaaaaapin mar...cheux

- Soldat, vous êtes con, plus con qu'un wagon

- Comment ça sergent?

- Parce qu'un wagon lit ( là, tout le régiment rit du gars )

Un peu plus tard, Exercices de groupes. Le Sergent lance:

- Rompez!

Tout le monde rompt, sauf le frère de Toto...

- Soldat! J'ai dit rompez

- Je ne peux pas, Sergent!

- Pourquoi?

- Parce qu'un wagon reste au rang !







ES CHEVEUX LONG...
Un jeune homme vient juste de réussir son permis de conduire.

Il demande à son père qui est pasteur, s’il peut emprunter de temps en temps la voiture.

Son père l’emmène dans son bureau et lui dit :

- « Faisons un marché. Si tu as de meilleures notes à l’école, assiste à toutes les études bibliques et si tu te fais couper les cheveux, on envisagera quelque chose. »

Un mois plus tard, le fils revient voir son père.

- « Mon fils, je suis fier de toi, tes notes ont augmenté, tu es venu à toutes les études bibliques mais malheureusement, tu n’as rien fait pour tes cheveux ! »

Le jeune homme se décide à dire :

- « Papa, j’y ai beaucoup pensé. Tu sais, Samson avait les cheveux longs, Moïse aussi, de même que Noé. Et même Jésus avait les cheveux long. »

Le père répondit :

- « Oui, je sais, mon fils, mais sache que, où qu’ils allaient, ils y allaient à pied ! ».





LE GARS À ST-PIERRE...
C'est un gars qui arrive au Paradis. Il est accueilli par Saint Pierre.

Saint Pierre feuillette son grand livre pour voir si le gars mérite de passer la porte... Au bout de quelques minutes pendant lesquelles il se trifouille la barbe et prend un air préoccupe, Saint Pierre dit :

- Hum... Je ne vois rien la dedans qui me dit que vos actions ont été bonnes durant votre vie. D'un autre cote, vous n'avez rien fait de vraiment mal non plus... On va faire un marche: Si vous pouvez me raconter une VRAIE BONNE ACTION dont vous êtes l'auteur, je vous laisse entrer au Paradis.

Le gars réfléchit et répond :

- Oui oui ! Il y a eu cette fois ou j'étais en voiture sur la nationale 20, et soudain je vois une bande de Hell's Angels en train d'encercler une jeune fille sur le parking d'un supermarché. Alors je m'arrête, je fais marche arrière et je vais moi aussi sur ce parking. La, il y avait bien une cinquantaine de gars qui commençaient a torturer la fille, certainement avant de la violer. Complètement révolte, je sors de ma voiture, je prend un démonte-pneu dans mon coffre et je fonce droit sur le chef de la bande, un type énorme avec un blouson de cuir a clous et une chaîne en or qui allait de son nez a son oreille. Alors que je m'approche de leur chef, le reste de la bande m'encercle... A ce moment la, j'attrape la chaîne du biker et je lui arrache du nez et de l'oreille, puis je lui donne un bon coup de démonte-pneu sur la tête.

Ensuite je me tourne vers les autres et je leur crie : "Bande de malades. Vous êtes pires que des bêtes ! Rentrez chez vous avant que je ne me fâche !".

Saint Pierre est impressionne par le récit du gars et il dit:

- Ca s'est vraiment passe comme ça ? Bravo... Mais, je n'en ai aucune trace... Quand est-ce que ça a eu lieu ?

- Oh... Il y a environ deux minutes...




2 GARÇONS...
Un couple avait 2 garçons un de 8 ans et l'autre de 10 ans, de vrais espiègles.

Il n'y avait rien à leur épreuve, ils avaient fait à peu près tous les mauvais coups incroyables qui avaient eu lieu dans leur petit village.

A chaque fois que quelque chose se passait dans le village, les résidents savaient qui étaient les responsables.

La mère les avait punis, grondés, discuté avec eux mais c'était peine perdue.

Le père, après avoir fait la même chose, dit à sa femme :

-"Qu'est-ce que tu dirais si on demandait au curé de discipliner nos deux espiègles ?"

Ils demandèrent donc au curé de discuter avec leurs enfants, mais il devait leur parler un à la fois.

Donc le plus jeune se présenta au presbytère le matin, le curé le fit asseoir et immédiatement lança au jeune :

-"Où est Dieu ?" Aucune réponse, le curé répéta :

-"Tu connais le Bon Dieu ! Où est-il ?" Toujours le silence.

Le curé exaspéré par le silence du jeune lança cette fois-ci de sa grosse voix autoritaire :

-"Pour la dernière fois, je te demande, où est Dieu ?" Le jeune se leva, pris ses jambes à son cou et sans s'arrêter se sauva directement chez lui.

En arrivant, il prit son frère par le bras le tira jusque dans le garde-robe ferma la porte et à bout de souffle lui dit :

-"On est dans de beaux draps, ils ont perdu le Bon Dieu et ils nous blâment pour ça." 




AU COUVENT...
Il était temps pour le vieux Père Joseph de prendre son bain du samedi soir et la jeune Sœur Nathalie avait prépare l'eau du bain, les serviettes et tout le reste en suivant exactement les instructions données par la vieille Sœur Berthe.

Sœur Berthe avait également dit à Sœur Nathalie de ne pas regarder la nudité du Père Joseph et de faire tout ce qu'il lui demanderait en priant. Le matin suivant, Sœur Berthe demande à Sœur Nathalie comment le bain de la veille s'était déroulé.

- "Oh, ma Soeur!" Répond Sœur Nathalie les yeux rêveurs; "j'ai été sauvée!"

- "Sauvée? Et comment ce beau miracle s'est-il produit ?" Demanda la vieille sœur incrédule, qui savait que le vieux Père Joseph avait plus d'un tour dans son sac.

- "Eh bien, lorsque le Père Joseph était dans son bain, il m'a demande de le laver et pendant que je le lavais, il a guide ma main entre ses jambes, à l'endroit ou le Seigneur garde la Clé du Paradis. C'est ce qu'il m'a dit!"

- "Ah bon! Il a fait ça..." Répliqua la vieille sœur, le regard froid et direct.

Sœur Nathalie continua: "Oui, et le Père Joseph m'a dit que si la Clé du Paradis fonctionnait avec ma serrure, les portes des Cieux seraient ouvertes pour moi et je serais assurée d'être sauvée; j'aurais ainsi la paix éternelle.

Ensuite le Père Joseph a guide sa Clé du Paradis dans ma serrure."

- "Ah oui?", Dit la vieille sœur encore plus froidement.

- "Au debout, c'était très douloureux, mais le Père Joseph a dit que le chemin de la Rédemption était souvent rempli de douleur, mais que la Gloire de Dieu remplirait bientôt mon cœur avec extase. Et c'est arrivé ! C'était si bon d'être sauvée!"

La vieille sœur fut choquée.

- "Le vieil escroc! Il m'avait dit que c'était la Trompette de l'Ange Gabriel et ça fait 40 ans qu'il me fait souffler dedans!"






Amusez-vous bien,bisous,

Commenter cet article

Domino 16/03/2009 23:22

mdr  vraiment drôle , la denière est " chapeau " bon moment de  détentebonne nuit bisous

papillon 17/03/2009 08:06


bisous domino


marithé 16/03/2009 16:05

ba je connaissais  mais  j'aime toujours ......bisoussssss

papillon 16/03/2009 16:08


bisous marithé


sourour 16/03/2009 15:00

TOUJOURS DE LA BONNE DETENTE POUR FAIRE RELAXBISES A BIENTOT

papillon 16/03/2009 15:25


bisous sourour


sourour 16/03/2009 14:59

TOUJOURS DE LA BONNE DETENTE POUR FAIRE RELAXBISES A BIENTOT

papillon 16/03/2009 15:27


bisous


Armide 16/03/2009 14:10

Le première histoire a fait TILT ! Mais la "chute" est brutale

papillon 16/03/2009 16:08


bisous armide